Nos attentes

Nos attentes vont dans le sens d’une vraie démocratie participative et d’une solution efficace au réel problème des transports de marchandises en France.

FRACTURE souhaite que ses propositions techniques et financières soient prises en compte par les élus, parlementaires régionaux ou nationaux, Réseau Ferré de France (RFF).

 En particulier, les informations suivantes doivent être notées :

  • les prévisions de croissance sont revues à la baisse : + 50% en 2025 au lieu de +300% (source Audit Inspection des Finances, rapport sénatorial mars 2003). Chiffres confirmés par RFF.
  • les effets des infrastructures sur le développement économique doivent être sérieusement étudiés (source : Y. Crozet Dir. du L.E.T. de Lyon). Celles-ci déménagent autant qu’elles aménagent.
  • Ce projet concerne à 90% un trafic européen, sans aucun échange avec l’agglomération lyonnaise. Son implantation si près de Lyon n’est donc pas justifiée. Il n’aura pas d’effet économique sur la région.
  • Remise à plat du dossier de façon à créer les conditions de réussite du projet et à prendre en compte la population dans les analyses comme dans le processus de décision.
  • Prise en compte de notre alternative, qui minimise considérablement l’impact sur la population et sur l’environnement, tout en offrant des fonctionnalités supérieures au projet de RFF pour un coût comparable et plus efficace et rentable dans le temps
  • Que FRACTURE soit reconnue représentative des populations concernées pour être un acteur majeur dans l’élaboration d’une nouvelle carte des transports en région Rhône-Alpes.


Suivez nous sur