HALTE AUX BRUITS



Vénissieux, St Priest

Association Halte aux bruits et à la vitesse Vénissieux/St  Priest

HISTORIQUE

L'association Halte aux bruits et à la vitesse est crée le 22 juillet 1996 par un groupe de riverains pour lutter contre les nuisances engendrées par une noria de camions qui passe sous leurs fenêtres jours et nuits.

Ces camions circulent au milieu d'une zone résidentielle pour désservir un centre de groupage et la gare de triage dite de « Vénissieux » alors qu'elle est sur le territoire de Saint Priest.

Le site en question se trouve entre la voie ferrée (Lyon, Grenoble, Chambéry) et le Chemin du Charbonnier.

Au fil des années,  l'appellation Halte aux Bruits et à la vitesse a attiré des adhérents habitant d'autres secteurs des deux villes ainsi , l'association a étendu son champ d'action.

En 2002 , RFF se penche sur le Contournement Ferroviaire de l'Agglomération Lyonnaise (CFAL)

La ligne historique se trouve impactée par le dispositif envisagé.

L'association décide d'adhérer à  F.R.A.C.T.U.R.E,  fédération qui regroupe toutes les associations de l'Est Lyonnais touchées par le projet. Avec FRACTURE , nous demandons que le CFAL suive la ligne LGV actuelle , car ce tracé, plus à l'EST, est celui qui impacte le moins les populations.

De plus, il est  le tracé le plus efficient pour un véritable développement du fret ferroviaire.

 

ACTIONS

Après avoir épuisé toutes les démarches auprès des autorités et devant le manque de volonté des pouvoirs publics pour trouver des solutions, l'association , accompagnée par les Municipalités de Vénissieux et de Saint Priest, par le député   Gerin et le Sénateur Guy Fischer, organise des  manifestations avec des blocages du Chemin du Charbonnier.

Membre du Conseil d'Administration de FRACTURE, l'association et ses adhérents participent aux diverses manifestations organisées par cette fédération, à Lyon mais aussi à Paris.

Nous avons effectué des campagnes d'affichages concernant CFAL.

Halte Aux Bruits et à la Vitesse ne cesse d'écrire, de rencontrer, de proposer des solutions, aux différentes autorités et décideurs qu'ils soient des Politiques ou des Entrepreneurs.

Elle participe à des commissions pour faire entendre sa voix.

Elle Consulte des  avocats ou des notaires, pour préparer ses ripostes.

 

RESULTATS OBTENUS

Le centre de Groupage a déménagé et les entreprises qui l'occupaient travaillent maintenant dans de meilleures conditions en dehors de la zone urbanisée ;  le site déserté est en cours de transformation en  zone artisanale.

Pour la plateforme ferroviaire, le Grand Lyon a débloqué des fonds pour permettre l'aménagement d'une entrée et d'une sortie,  en dehors de la zone résidentielle. Cela s'est soldé par une demi victoire puisque, aujourd'hui, à cet endroit, seule la sortie est empruntée par les camions.

Naviland Cargo n'ayant pas respecté ses engagements, nous avons maintenu la pression avec nos partenaires municipaux et politiques et des fonds supplémentaires ont été votés pour réaménager la plateforme. Alors que tout était bien engagé,  le préfet Mr Carenco , a réaffecté ces fonds sur une autre destination.

Nous n'allons pas rentrer dans le détail de toutes les petites actions qui ont abouti.

 

ACTIONS EN COURS

- Une demande d'interdiction aux véhicules de plus de 3,5 tonnes sur la partie Chemin du charbonnier à partir de l'arrivée du BUE permettant ainsi au riverains de vivre enfin.

- Nous surveillons les avancées de la zone artisanale car les municipalités de Vénissieux et de Saint Priest ont  promis avoir imposé un cahier des charges qui garantit que les nouveaux locataires des lieux ne produiront pas de nuisance.

Nous demandons que les changements politiques récents ne remettent pas en cause les engagements pris.

- Nous restons vigilants sur le quartier  Max Barel / Charréard car les  nuisances de bruit, de vitesse et d'activités ne respectant pas  les habitants pèsent sur ce secteur.

Si certaines améliorations ont vu le jour , il reste des points à améliorer en concertation avec les habitants et la ville de Vénissieux.

- CFAL: le tronçon Nord du contournement de Lyon du fret ferroviaire va arriver sur la ligne historique et en attendant que le tronçon Sud soit réalisé , les trains vont prendre cette ligne pour traverser les communes de Mions, Saint priest, Vénissieux, Saint fons, Feyzin, Solaise, Ternay.

Le Préfet, Mr Carenco, demande le doublement des voies de la ligne Historique pour faire passer plus de TER. Nous savons, en réalité, qu'il s'agit de faire passer les convois de Fret du contournement de Lyon sur cette ligne.

Depuis les années 2000 , des obligations précises, en matière de protection contre le bruit s'imposent à tous les maîtres d'ouvrage d'infrastructures ferroviaires, dès lors qu'ils construisent une nouvelle infrastucture ou modifient de manière significative une infracstucture existante.

En 2004 , RFF était venu présenter aux habitants de St priest et de Vénissieux son projet de doublement des voies en insistant sur les dispositifs de protection des populations contre les nuisances engendrées. Pour l'instant,  ni RFF, ni le Préfet ne répondent à nos demandes de chiffrage

de ses protections , alors qu'elles sont préconisées  dans le rapport du Conseil Général de l'environnement et du développement durable : N00680-03  d'octobre 2011 Noeud ferroviaire Lyonnais scénarios d'aménagement de la section ferroviaire entre Saint Fons et Grenay.

Notre association craint  que le doublement  se fasse sans les protections, elle se tient prête à aller en justice pour les imposer.

Après avoir été plus de 200 Adhérents, suite à des décès ou des départs pour des lieux meilleurs, notre Association comptabilise une moyenne de 150 Adhérents.

La cotisation annuelle est de 10 euros par personne ou 20 euros pour une famille.

Le bureau est composé de:

  • Président :Enrico REA
  • Vice président  Roger RIVAT
  • Trésorière Anne Marie VERDONE
  •  Secrétaire Mademe CLAVERO

Pour le bureau

le Président  E. REA

Adresse: Association Halte aux bruits et à la vitesse

Siège social:  1 rue Max BARREL  69200 Vénissieux

Association loi 1901  enregistrée sous le numéro 0691038965

CCP Lyon 10751166G

Tel 0613042265

Mail: Enrico.rea@sfr.fr

 

                                   

A consulter :


Articles de presse
Les derniers évènements
Suivez nous sur