COVIFER Corbas

  

Le mot du Président

Le mot du président  et du CA:

COVIFER (Corbas VIgilance FER) a été créée voici 5 ans par un groupe de Corbasiens soucieux de la défense du patrimoine et de l'environnement face au projet de fret ferroviaire CFAL Sud (Contournement Ferroviaire de l'Agglomération Lyonnaise Sud).

Comme l'argumente Monsieur Collomb, sénateur maire et président de la Métropole de Lyon, le fret ferroviaire, national et international de transit, ne peut plus passer en agglomération. Nous reprenons ce discours à notre compte en rappelant que le Sud Est Lyonnais fait partie intégrante de l'agglomération (susceptible de s'agrandir), ainsi ce projet tel que proposé n'a pas la vocation qui est censé être portée : réaliser un vrai contournement de l'agglomération permettant de limiter les nuisances et les risques pour l'ensemble des lyonnais. Le fret ne peut passer à 200m des limites de notre ville (centre aéré, collège, lotissements, future maison de retraite près du centre de loisirs). Nous défendons le fret ferroviaire comme alternative  face aux transports routiers de marchandises, mais un VRAI CONTOURNEMENT de l'AGGLOMERATION est à privilégier.

Nous récusons également la solution qui utiliserait les voies existantes, via Vénissieux, Saint-Priest et Mions, qui sont elles aussi parties intégrantes de la Métropole de Lyon.

La solution impactant en moins grand nombre les populations reste le tracé le long des voies LGV Lyon-Marseille. En terme de prévention des risques en cas d'accident, n'est-il pas plus judicieux de de réaliser ces nouvelles lignes de Fret dans des zones beaucoup moins densément peuplées facilitant grandement l'intervention des équipes de secours et l'évacuation des riverains ?

Le tracé retenu aujourd'hui par l'Etat et SNCF Réseau ne fait que concentrer les risques par son passage dans la Métropole de Lyon et à travers la zone Sévéso de la Vallée de la Chimie.

Par ailleurs, nous revendiquons un développement du transport voyageur et le maintien de l'activité de la gare de Sibelin, nécessaire pour le fret de desserte locale pour les entreprises de la vallée de la chimie. Un contournement de fret hors agglomération tel que nous le proposons ne remettra pas en cause les activités de cette gare puisque nous parlons ici de fret de transit sans lien avec les activités de la vallée de la chimie.

Ce projet n'est pas la seule nuisance pour Corbas et l'Est Lyonnais : un train peut cacher une autoroute . La multiplication des autoroutes sur notre commune (Contournement Est Lyonnais et doublement de la rocade) afin de soulager la population lyonnaise est inacceptable. Cette concentration de particules fines à venir serait particulièrement néfaste à la santé de la population riveraine, surajoutée aux nuisances déjà subies . Le partage des nuisances liées à notre mode de vie est nécessaire . Une  alternative : A432 existante, reliée à l'A7 au sud de Roussillon...

Covifer, bien qu'appréciée et reconnue par les habitants, se doit d'élargir ses forces vives. Nous continuerons le travail bien engagé par l'équipe de Jacky Treffot. Nous n'aurons de cesse de parvenir à  rassembler le plus grand nombre de citoyens, d'autres associations de Corbas, ainsi que  des élus, quelle que soit leur appartenance politique.

La population de l'Est lyonnais subit depuis longtemps des risques environnementaux et de santé publique nombreux : n'en ajoutons plus ! 

                                                                        Le président Gérard Dessombz et le CA

COVIFER en quelques mots
Corbas Vigilance FER, créé en 2011.

A cette époque,  il y avait 2 communes, Corbas et Feyzin, qui étaient sur le tracé du fret ferroviaire et qui n’avaient pas d’associations pour s’opposer à ce projet.

Suite à une réunion publique à Corbas, qui a été un succès, nous avons vu que les Corbasiens se sentaient concernés par ce projet et nous avons créé COVIFER.

Notre association a pour but de défendre les intérêts des habitants de Corbas, envers tous projets, susceptibles de porter atteinte à leur environnement, notamment :
• Contre ce projet de contournement par le fret ferroviaire de l’est de l’agglomération lyonnaise
• Contre toute installation d’infrastructures pouvant entrainer une pollution de l’air, des sols ou des nappes phréatiques.
• Et plus globalement, Contre tout projet de nature à engendrer des nuisances environnementales.

COVIFER est rattaché à FRACTURE (FRACTURE regroupe aujourd'hui 10 associations de 28 communes), s'étalant dans le Sud-est Lyonnais, et concernées par le projet de Contournement fret Ferroviaire de l’Agglomération Lyonnaise (CFAL).

Nos actions, avec l’aide de FRACTURE,  sont d’intervenir auprès des décideurs, des élus, et des responsables des projets (tel que le CFAL), que nous estimons dangereux pour les Corbasiens. Pour nous faire entendre nous faisons des manifestations relayées par les médias.

Le 6 octobre 2014, va débuter la consultation sur le tracé du CFAL. Le cahier sera déposé en Mairie.
Nous invitons tous les Corbasiens et les Corbasiennes, à venir inscrire sur ce cahier, les dangers de ce tracé en agglomération.
Si nous voulons faire échouer ce projet,  il faut que notre voix soit crédible et cela passe donc par le soutien d’un maximum de citoyens de notre ville.

Bulletin d'adhésion ci joint pour soutenir COVIFER

Adresse: COVIFER   place Charles Jocteur  69960 Corbas

Mail: covifer@live.fr


Articles de presse
Les derniers évènements
Suivez nous sur